Parution: Paysages du mouvement. Architectures des villes et des territoires XVIIIe-XXIe siècles


V I E N T   D E   P A R A Î T R E   A U X   É D I T I O N S   R E C H E R C H E S

| 18,5 x 25,5 cm
| 352 p. N/B
| ISBN 978-2-86222-091-8
| 34 €

Voir le sommaire »
Voir sur le site » 

→ Comment se constitue la forme urbaine ?
Rappel des 4 titres précédents dans la même collection à télécharger ici.

Paysages du mouvement

Architectures des villes et des territoires XVIIIe – XXIe siècles

Michèle Lambert-Bresson, Annie Térade, (dir.)

Un port, un canal, une ligne ferroviaire « classique » ou à grande vitesse, un tramway, une autoroute ou un aéroport sont des objets « lourds », par l’investissement qu’ils requièrent et par leurs effets sur les paysages et sur leur voisinage. Mais, par suite, ce sont aussi des objets appelés à persister et qu’il importe de considérer dans leur durée et sous maints aspects : à partir des projets et/ou réalisations dont ils sont issus ou qu’ils suscitent, à travers le jeu des intervenants ou les problématiques techniques et théoriques qu’ils matérialisent, les formes qu’ils génèrent, les valeurs patrimoniales qu’ils représentent.
Les 26 articles ici réunis couvrent ensemble une période menant du XVIIIe siècle à nos jours et abordent largement la question des routes : que ce soit comme unique support des déplacements terrestres jusqu’au milieu du XIXe siècle, ou comme lieux focalisant nombre de pratiques sociales dans et hors les villes. Le XXe siècle et donc l’automobile étant plus présents, les autoroutes et voies rapides, leur meilleure insertion, voire leur reconversion, le sont aussi. Études de cas ou analyses critiques de projets ou d’options d’aménagement questionnent ainsi les architectures des villes et des territoires, les paysages anciens et contemporains, les façons de les penser et de les concevoir.

Contributions de Nesrine Azizi, Anne Bondon, Vincent Bradel, MohsenBen Hadj Salem, Alexandre Chapuis, Sophie Deramond, Léda Dimitriadi, Marc-Antoine Durand, Cédric Foucher, Pierre Gisquet, Bénédicte Grosjean, Sabine Guth, Thierry Jeanmonod, Dimitra Kanellopoulou, Stéphanie Leheis, Thierry Lochard, Claudia Mattogno, Arnaud Passalacqua, David Peleman, Matteo Porrino, Chantal Pradines, Meriem Radouane, Sylvain Schoonbaert, Nicolas Verdier, Richard Zelezny, Jean-Louis Zentelin.
Collection « Cahiers de l’IPRAUS »

 


Stéphane Frioux

Maître de conférences en histoire contemporaine, université Lyon 2 Chercheur au LARHRA, UMR CNRS 5190

More Posts

Stéphane Frioux

Maître de conférences en histoire contemporaine, université Lyon 2 Chercheur au LARHRA, UMR CNRS 5190

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *