Ports de plaisance et urbanité :échelles et enjeux de l’intégration des zones portuaires dans les villes contemporaines

Ports de plaisance et urbanité :échelles et enjeux de l’intégration des zones portuairesdans les villes contemporaines

ULCO – Boulogne/mer – 25-27 Janvier 2012

Appel à communications :

La thématique de la plaisance s’inscrit dans un contexte de saturation de la demanded’anneaux et d’appontements, coïncidant avec le redéploiement des villes littorales vers lesfriches portuaires adjacentes. Ce double phénomène, accéléré à partir des années 1990, s’estgénéralisé depuis le début du XXIe siècle.La présence ou l’extension d’un port de plaisance à proximité d’un centre urbain produit diversimpacts territoriaux. Ceux-ci peuvent être positifs, par l’apport d’une valeur ajoutée,économique, technique, sociale ou culturelle. Mais sa présence peut aussi conduire à desconcurrences d’usages, issues de perceptions très variables ou d’intérêts antinomiques, ou àdes tensions entre les différents acteurs qui cohabitent sur le territoire portuaire ou à proximitéde ce dernier. Ces faits peuvent dépendre des fonctions antérieures – ou plus anciennes – dusite (pêche, industrie portuaire, commerce…) qui interfèrent avec les usages nouveaux de lazone portuaire davantage orientés vers une économie des loisirs et du tourisme intégrant unevision plus complexe des pratiques, des usages et des attentes du plaisancier, du visiteur, dutouriste, du citadin ou d’autres usagers de port. Ce constat conduit à une extension de lafonction du port de plaisance, qui ne se limite plus au loisir ou au sport nautique. Le pôle« plaisance » doit revêtir une dimension polyfonctionnelles, en relation avec une demandesociale et territoriale devenue complexe : « Une des justifications du port se trouve dans leregard qu’on porte sur lui (…) l’une des fonctions du port est de se donner à voir » (N.Bernard, 1999).Le colloque se propose de se consacrer à la définition des relations entre ports de plaisance etcomportements urbains, à diverses échelles et selon une pluralité d’enjeux.Il convient de s’interroger sur ces enjeux liés aux impacts spatiaux, paysagers, fonciers etimmobiliers de ces infrastructures, qui matérialisent une triple interface :- physique et écologique, entre la terre et la mer,- administrative et politique, entre le port et la ville,- sociale, culturelle et économique, entre le monde maritime de la plaisance et lemonde terrestre urbain (statut de plaisancier et statut de résident, relations économiquesentre les acteurs…)Une situation d’interface qui peut aussi se matérialiser en une rupture entre deux territoires.Car, s’ « il faut concevoir le port de plaisance comme un lieu entre terre et mer, entre ville etlittoral … » (S. Gerbaud, 1994), il faut aussi penser que parfois le lien est plus incertain, lesdifférents mondes se côtoyant sans véritablement se rencontrer ou échanger, qu’il s’agissed’échanges économiques, matériels, culturels, symboliques ou sociaux.L’un des questionnements majeurs de proposer ou d’identifier des indicateurs susceptibles dedéterminer les éléments d’intégration du port dans la ville et, inversement, de la ville dans unport ; l’un des objectifs consiste à travailler sur le « gommage » d’une frontière physique ouimaginaire entre deux espaces aux temporalités et aux fonctions différentes, mais qui, par-delàleurs différences et leurs ressemblances, peuvent être complémentaires et « travailler » ensynergie.Les sessions s’organiseront autour de quatre thématiques principales : voir le lien en fin du billet.

Comité d’Organisation :

Nathalie Bétourné (MCF Sciences de Gestion, ULCO) ; Christophe Gibout (PU Sociologie,ULCO), Delphine Groux (Secrétaire générale, MRSH Dunkerque) ; Anne-Peggy Hellequin(MCF Géographie, ULCO) ; Vincent Herbert (MCF Géographie, ULCO) ; Simone Valcke(PRAG Economie, ULCO)…Comité scientifique (en cours de composition et sous réserve d’accord):Catherine Bersani (Inspectrice Générale de l’Equipement, Paris) ; Laurent Botti (MCFSciences de Gestion, Perpignan) ; Philippe Deboudt (MCF HDR Géographie, Lille 1) ;Bernard Dobrenko (PU Droit, ULCO) ; Christophe Gibout (PU Sociologie, ULCO) ; JeanGriffet (PU Sociologie, Aix-Marseille 2) ; Vincent Herbert (MCF Géographie, ULCO) ;Catherine Meur-Férec (PU Géographie, Brest) ; Didier Paris (PU Aménagement etUrbanisme, Lille 1) ; Olivier Sirost (PU STAPS & Anthropologie, Rouen)…

Rappel des données pratiquesFormat des propositions : en en-tête seront mentionnées, centrés et en caractère gras, le titre de la proposition suivi du nom du (ou des) auteur(s) et de son (leur) appartenanceinstitutionnelle. Rédigé en Times New Roman taille 12, le texte sera justifié, sans note infrapaginale, et avec une bibliographie sélective (15 références maximum dans un premiertemps).

Le volume total ne pourra excéder 9 000 signes (espaces compris).Laboratoire TVES – ULCO (EA 4477, PRES Lille Nord de France) ;MRSH de Dunkerque ; 21, Quai de la Citadelle, B.P. 35528 ; 59383 – Dunkerque Cedex1 ;Tél. : 0328237100 ; Fax. : 0328237110 ; Courriel : delphine.groux@univ-littoral.fr Simultanément envoyées en formats word et pdf, les propositions devront comporter dans lesujet du message et le titre du fichier joint les renseignements suivants : TVESplaisance&urbanitéproposition<suivie du nom de l’auteur>

Les propositions sont à adressées par courriel aux adresses suivantes :

Christophe.Gibout@univ-littoral.fr & plaisanceeturbanité@univ-littoral.fr

Les propositions retenues par le comité scientifique feront l’objet d’une présentation de 20minutes suivie d’échanges et de discussions avec la salle. Reprenant les caractéristiquesprécitées, le format définitif des papiers sera de 35 000 signes (titre, coordonnées de l’auteur,notes infrapaginales, références bibliographiques et espaces compris). Une diffusion ultérieurede l’ensemble des communications est programmée.

Date limite de dépôt des propositions : 20 septembre 2011

Date limite de retour des expertises : 15 novembre 2011

Date de la manifestation : 25 au 27 janvier 2012

Partenaires engagés :Ville de Boulogne/mer ; Communauté d’agglomération du Boulonnais, Chambre deCommerce et d’Industrie de la Côte d’Opale.

 

http://mrshdk.univ-littoral.fr/wp-content/uploads/2011/05/ports_de_plaisance_et_urbanit-_appel-communications_janvier2012.pdf

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *