Guenièvre Fournier-Antonini, Barcelone, Gênes et Marseille. Cartographies et images, XVIe-XIXe siècle, Turnhout, Brepols, 2012

Présentation par l’éditeur :

Pour la première fois, une histoire comparée est appliquée à la cartographie urbaine. En collectant méticuleusement les vues et plans de Barcelone, Gênes et Marseille conservés dans les principaux fonds cartographiques européens, l’auteur analyse l’évolution des productions et des usages des images, depuis leur apparition dans la littérature humaniste jusqu’à l’émergence de la photographie. Qu’il s’agisse de plans ornant les galeries cartographiques, de représentations éditées dans des atlas ou diffusées sur le marché de l’estampe, de cartes militaires ou de plans d’aménagement urbain, les images traduisent les dynamiques de conception graphique et mentale des villes méditerranéennes. En éclairant les formes de pratiques cartographiques, ce livre propose d’aborder les représentations urbaines par l’évolution des rapports à la ville, telle qu’elle peut être perçue, vécue et imaginée, dans les milieux intellectuels très divers dont elles proviennent.

Guenièvre Fournier-Antonini est docteur en histoire moderne de l’École des hautes études en sciences sociales, ancienne boursière de l’École française de Rome, récompensée par le John Brian Harley Fellowship Research. Commissaire de l’exposition La ville figurée organisée au musée d’histoire de la ville de Marseille en 2005, elle a publié l’ouvrage du même nom aux éditions Parenthèses.

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *