« Villes en photographies : Les usages de la photographie en histoire urbaine » Journées de la SFHU et AG 17 et 18 janvier 2013

 

 

Invitation aux journées d’étude et à l’Assemblée Générale Annuelle 2013 de la

Société Française d’Histoire Urbaine

Les journées d’étude  « Villes en photographies : Les usages de la photographie en histoire urbaine »

et l’Assemblée générale de la SFHU se tiendront les

17 et 18 janvier 2013 à l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée

(UFR SHS, bâtiment Bois de l’Étang, renseignements sur le site de la SFHU)

PROGRAMME GÉNÉRAL

Jeudi 17 janvier 2013

 13h30 : Ouverture des journées d’étude

 13h45-15h30 : Session 1 – La photographie, outil de l’histoire urbaine

15h45-17h30 : Session 2 – Fonds et collections photographiques

17h30-18h : Remise du Prix de Thèse de la SFHU

Vernissage de l’exposition Regard collectif. Photographies des correspondants de l’Humanité (années 1950-années 1990)

18h-20 h : Cocktail

 

Vendredi 18 janvier 2013

9h – 11h : Vote des sociétaires à jour de leur cotisation pour le renouvellement du Bureau

10h : Accueil des participants et Assemblée Générale statutaire de la SFHU

12h : Dépouillement des votes et proclamation des résultats / Réunion du nouveau Bureau (avec renouvellement des fonctions en son sein)

12h-13h30 : Déjeuner

13h30-15h15 : Session 3 – De quoi la photographie urbaine est-elle le témoignage ?

15h30-17h15 : Session 4 – Images d’enregistrement et urbanité

17h15-17h30 : Clôture des journées d’étude

 

PROGRAMME DES SESSIONS

Jeudi 17 janvier 2013

13h30 : Ouverture des journées d’étude

13h45-15h30

Session 1 : La photographie, outil de l’histoire urbaine

Annie FOURCAUT (Université Paris 1), Usages du document photographique dans l’enseignement en ligne de l’histoire urbaine

Olivier BUCHSENCHUTZ (CNRS), La photographie comme outil de détection et d’analyse des villes protohistoriques

Jean-Yves MARC (Université de Strasbourg), Les apports de la collection de photographies anciennes de l’Institut d’archéologie classique de l’Université de Strasbourg à l’histoire des restaurations des vestiges archéologiques et de leur mise en valeur dans les paysages urbains

Elodie VIGOUROUX (Université Paris 4), Le texte et l’image : de l’utilité des photographies anciennes de Damas dans l’analyse des sources médiévales

Débat avec la salle

 

15h45-17h30

Session 2 : Fonds et collections photographiques

Hélène BOCARD (INHA), Photographie et mutations urbaines au XIXe siècle : innovation et tradition

Jean-Charles CAPPRONIER et Coralie DUSSERRE (Archives Nationales), La photothèque du ministère de la Reconstruction et de l’Urbanisme

Raphaëlle BERTHO (Université Bordeaux 3), Les grands ensembles : une affaire (photographique) d’État

Thierry BONZON et Vincent LEMIRE (Université Paris-Est Marne-la-Vallée), Les marges urbaines des correspondants photographes de l’Humanité

Débat avec la salle

Vendredi 18 janvier 2013

9h-12h30 : Assemblée générale de la SFHU

13h30-15h15

Session 3 : De quoi la photographie urbaine est-elle le témoignage ?

Angelo BERTONI (Aix-Marseille Université), Photographier la ville coloniale, Casablanca fin XIXe-années 1920

Manuel CHARPY (CNRS), La photographie de Paris au XIXe siècle : l’impossible quotidien

Jean-Philippe GARRIC (Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-Belleville), Rome, capitale photographique. La transformation des places de Rome, entre 1849 et 1914, à travers la photographie

Jean-Louis ROBERT (Université Paris 1), Plaisance photographié, XIXe-XXe siècles

Débat avec la salle

15h30-17h15

Session 4 : Images d’enregistrement et urbanité

Joke de WOLFE (Université de Groningen), Lieux d’histoire. La photographie, les historiens, la ville et les photographies des rues parisiennes de Charles Marville

Isabelle BACKOUCHE (EHESS), Les temporalités du changement urbain à l’épreuve de la photographie Paris, 1941-1980

Juliette AUBRUN (Université Versailles Saint-Quentin), Les cartes postales, représentation d’une urbanité en devenir

Cédric FERIEL (Université Versailles Saint-Quentin), La documentation photographique comme piste méthodologique dans une recherche transnationale : le cas de l’étude de la politique des secteurs piétons en Europe, 1960-1980

Débat avec la salle

17h15-17h30 : Clôture des journées d’étude

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *