Exposition sur la déportation des enfants juifs, Paris 3e arrdt, CNAM 27/01-3/03

Exposition sur la déportation des enfants juifs du 3e arrondissement de Paris
CNAM, Paris, 27 janvier-3 mars 2014
Commissaire de l’exposition Jean-Luc PINOL

Vous pouvez retrouver avec les liens qui suivent l’exposition sur la déportation des enfants juifs du 3e arrondissement de Paris, présentée sur les grilles du CNAM au 292 rue Saint-Martin (Paris 3e).

Plus de 11 400 enfants juifs ont été déportés de France pendant la Seconde Guerre mondiale. À Paris, près de 6 200 enfants juifs sont arrêtés et déportés, dont 577 pour le seul 3e arrondissement, qui compte parmi les plus touchés de la capitale.
En 1794, l’abbé Grégoire, qui lutta pour l’émancipation des Juifs et oeuvra pour une meilleure compréhension de leur destin, transforma l’abbaye Saint-Martin-des-Champs en Conservatoire national des arts et métiers.
L’exposition rend concret et palpable, au-delà des chiffres et des dates, le sort des populations juives pendant ces heures noires. Elle témoigne aussi de la volonté de ceux qui, au péril de leur vie, ont choisi de les sauver ou de les aider.
Une exposition virtuelle, sur Internet, permet d’entendre des témoignages utilisés grâce au flash codes des panneaux. L’exposition virtuelle rend accessible la carte interactive des lieux d’arrestation des 11 400 enfants juifs déportés depuis la France.

Commissaire de l’exposition : Jean-Luc Pinol, professeur d’histoire contemporaine à l’ENS Lyon.
Cette exposition est proposée en partenariat avec l’association des Fils et Filles des Déportés Juifs de France et le Conservatoire national des arts et métiers.
Elle se fonde sur les travaux menés conjointement entre le CNRS et l’ENS de Lyon avec Gérald Foliot (CNRS), Emmanuel Debono (ENS de Lyon), Cyril Grange (CNRS) et Sabine Zeitoun (historienne).
Les fonds de cartes et photographies aériennes proviennent de l’Atelier parisien d’urbanisme et de l’Institut national de l’information géographique (IGN).

Les deuxième et troisième liens permettent de consulter les cartes interactives sur les 11400 enfants déportés de France et sur les 6200 déportés de Paris.
Sont cartographiées à l’adresse les arrestations de tout l’ancien département de la Seine, de Bordeaux, Lyon, Grenoble, Marseille et Nice.

http://tetrade.huma-num.fr/Exposition/2014_CNAM/

http://tetrade.huma-num.fr/Tetrademap_Enfant_France/

http://tetrade.huma-num.fr/Tetrademap_Enfant_Paris/

Stéphane Frioux

Maître de conférences en histoire contemporaine, université Lyon 2 Chercheur au LARHRA, UMR CNRS 5190 Président du RUCHE (2017-2019 et 2019-2021)

More Posts


Stéphane Frioux

Maître de conférences en histoire contemporaine, université Lyon 2 Chercheur au LARHRA, UMR CNRS 5190 Président du RUCHE (2017-2019 et 2019-2021)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.