Parution : Patrick Boucheron, Jean-Philippe Genet (dir.), Marquer la ville. Signes, traces, empreintes du pouvoir (XIIIe-XVIe siècle))

Marquer la ville
Signes, traces, empreintes du pouvoir (XIIIe-XVIe siècle)

Patrick Boucheron, Jean-Philippe Genet (dir.)

Paris, Publications de la Sorbonne, 2014

L’ouvrage est issu des activités du programme Signs and States. Ce programme financé par l’ERC (European Research Council), a pour but d’explorer la sémiologie de l’État du XIIIe siècle au milieu du XVIIe siècle. Textes, performances, images, liturgies, sons et musiques, architectures, structures spatiales, tout ce qui contribue à la communication des sociétés politiques, tout ce qu’exprime l’idéel des individus et leur imaginaire, est ici passé au crible dans trois séries de rencontres dont les actes ont été rassemblés dans une collection, Le pouvoir symbolique en Occident (1300-1640).
Ces volumes, adoptant une perspective pluridisciplinaire et comparative dans une visée de long terme, combinent études de cas, analyses conceptuelles et réflexions plus théoriques. Et les réponses à ce questionnaire, issu d’une réflexion sur une histoire culturelle poursuivie sur plus de cinq siècles, remettent en cause une histoire de l’Occident latin où l’on opposerait Église et État : la mutation culturelle engendrée par la réforme grégorienne qui, tout en assurant d’abord le triomphe de la papauté, a donné à l’État moderne les moyens d’assurer sa propre légitimité en créant les conditions d’une révolution du système de communication. Elle engendre un partage du pouvoir symbolique et des processus de légitimation avec l’État : la capacité de ce dernier à se légitimer par le consentement de la société politique en dehors de la contingence religieuse est une spécificité de l’Occident latin, clé de l’essor des États modernes européens.

Sommaire du volume Marquer la ville:

Avant-propos
Patrick Boucheron – Jean-Philippe Genet

Introduction générale
Patrick Boucheron

PARTIE I / L’EMPREINTE DU POUVOIR SUR LA VILLE

Un segno della «mutazione signorile»: l’arroccamento urbano
Andrea Zorzi

Cittadelle, sbarramenti e compartimentazioni dello spazio urbano nell’Italia padana: la platea communis fortificata di Parma (sec. XIV-XV)
Maria Nadia Covini

Lecture d’une symbolique seigneuriale : le Louvre de Charles V
Alain Salamagne

Quartieri nobiliari in Italia fra tardo medioevo e prima età moderna
Marco Folin

L’émergence de l’hôtel particulier à Paris. Entre ostentation et intimité
Frédérique Lemerle

PARTIE II / TRACER, PARCOURIR

L’Église, la ville et la morphologie de l’espace public (1200-1600). Une esquisse programmatique
Dominique Iogna-Prat

Le seuil et la porte. À propos de la Porta Romana de Milan
Jean-Claude Schmitt

Le thème de l’arc de triomphe dans l’architecture urbaine à la Renaissance, entre pouvoir politique et pouvoir religieux
Yves Pauwels

Las entradas reales en la corona de Castilla: pacto y diálogo político en torno a la apropiación simbólica del espacio urbano
Ana Isabel Carrasco Manchado

Le strade dove fanno «passaggio i prencipi e personaggi grandi»
Lucia Nuti

Des traces invisibles : quand les sources parlent des pas et des mouvements dans la ville (Italie, fin du Moyen Âge)
Élisabeth Crouzet-Pavan

Linguaggi religiosi e rimodulazioni di sovranità in uno spazio urbano: Torino fra XV e XVII secolo
Laura Gaffuri, Paolo Cozzo

PARTIE III / MÉMOIRES DES TRACÉS, DURÉE DE LA VILLE

Relire et interpréter la ville.

Les stratégies d’insertion du pouvoir seigneurial urbain dans l’espace civique (Italie centrale, XIVe-XVe siècle)
Jean-Baptiste Delzant

Londres et sa configuration monumentale
Jean-Philippe Genet

Toulouse au Moyen Âge : les pouvoirs dans la ville
Quitterie Cazes

La mise en défense d’Amiens contre les surprises de nuit (1465-1493)
Emmanuel de Crouy-Chanel

PARTIE IV / CRIS, BRUITS, MUSIQUES ET RYTHMES DE LA VILLE

L’académie et la ville : représentation musicale entre public et privé
Inga Mai Groote

Des canti carnascialeschi aux mascherate : une histoire de la conquête musicale des rues de Florence par la cour de Cosme Ier de Médicis (1540-1570)
Philippe Canguilhem

Musica, consenso e ordine in piazza: alcune considerazioni
Camilla Cavicchi

PARTIE V / LES MARQUES DE LA CONCORDE

Une réalité urbaine sublimée : la ville du prince dans le frontispice des Chroniques et conquêtes de Charlemagne de David Aubert (vers 1460)
Élodie Lecuppre-Desjardin

Les génies invisibles de la cité.

Recherche sur les espaces et les mots de la participation à la vie publique dans quelques villes de l’espace francophone de langue d’oïl à la fin du Moyen Âge (XIIIe-XVe siècle)
Thierry Dutour

Vizualising the state in the towns and cities of the Burgundian Netherlands: The chambre des comptes at Lille, 1466
Graeme Small

Conclusions
Jean-Claude Maire Vigueur

Stéphane Frioux

Maître de conférences en histoire contemporaine, université Lyon 2 Chercheur au LARHRA, UMR CNRS 5190

More Posts


Stéphane Frioux

Maître de conférences en histoire contemporaine, université Lyon 2 Chercheur au LARHRA, UMR CNRS 5190

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.