Colloque pluridisciplinaire sur “La parole publique en ville, des Réforme à la Révolution”, 3 et 4 mars Université Nancy 2

Colloque la parole publique en ville

Le colloque s’intéresse à la question des prises de parole instituées
dans l’espace public urbain, de natures diff érentes, entre XVIe
et XVIIIe siècles. Cette thématique vise à faire resurgir la réalité
omniprésente de l’oralité et des discours qui, de manière
complémentaire à l’écriture, expliquent le fonctionnement des
sociétés anciennes. Observer le phénomène entre l’apparition des
Réformes protestantes et catholiques en amont, jusqu’à la rupture
révolutionnaire en aval, devrait permettre de dégager à la fois les
évolutions propres à chaque situation ou institution et d’analyser
les emprunts mutuels qu’elles se font. Afin d’offrir une approche
originale, le colloque se veut pluridisciplinaire en associant historiens,
historiens de la littérature et historiens du droit venant de différentes
universités françaises et européennes. Il propose un programme
où se succéderont un examen des prises de parole religieuses, de
l’éloquence judiciaire triomphante, puis une attention portée aux
échos et représentations des discours, enfin quelques évolutions liées
à la Révolution Française.

Jeudi 3 mars 2011, 9 h – 12 h 30,
salle G 04, C.L.S.H., Université Nancy 2

Introduction : Stefano Simiz (Nancy 2), le champ croisé des prises de
parole en ville. Un objet historiographique renouvelé

Parler au nom de Dieu
Isabelle Brian (Paris I) : Publics et auditoires des stations parisiennes :
constitutions, attentes, réactions, des Réformes à la Révolution
Fabienne Henryot (Nancy 2 – Lausanne) : Normes oratoires et
sermonnaires dans les couvents mendiants urbains à l’époque moderne
(Lorraine-Luxembourg)
Benoist Pierre (Tours) : Les prédicateurs du roi au temps des guerres de
Religion : l’exemple d’Arnaud Sorbin (1532-1606)
Julien Léonard (Lyon 3) : Les harangues de Paul Ferry, ou la prise de parole
politique d’un pasteur réformé à Metz au temps de l’édit de Nantes

Après-midi, 14 h – 17 h 30
La parole dans le champ institutionnel lorrain

Alain Cullière (Metz): Les débuts de l’éloquence judiciaire en Lorraine
(1597).
Jean Coudert (Nancy 2) : Le discours de réception du doyen Pillement de
Russange à la Faculté de Droit de Pont-à-Mousson en 1692
François Lormant (Nancy 2): Les messes rouges : une tradition judiciaire
française exportée en Lorraine ?
Stefano Simiz (Nancy 2): Les discours de l’avocat général Bourcier, Nancy,
début XVIIIe siècle

Vendredi 4 mars 2011, matin, 9 h 30 – 12 h 15,
salle G 04, C.L.S.H., Univeristé Nancy 2

Réception et représentation de la parole
Jérémy  Foa  (Lyon  2) : Disputes sur la dispute. La fonction des
controverses théologiques publiques entre catholiques et protestants au
temps des troubles de religion
Penny Roberts (Warwick) : La Parole de la paix en espace civique au
temps des guerres de Religion
Cécile  Huchard  (Nancy  2) : Echos de paroles publiques dans le
« Journal pour le règne de Henri IV » de Pierre de l’Estoile
Philippe Martin  (Lyon  2): Représenter la prise de parole urbaine,
XVIe-XVIIIe siècle

Après-midi, 14 h 30 – 17 h 00
L’espace politique et social

Aurélie  Prévost  (Nancy  2): Les conférences publiques du Bureau
d’adresses de Paris, 1636-1642
Philippe Lefebvre (Nancy 2) : L’emprunt fait au religieux : la parole
politique à la Révolution.
Laurent Jalabert (Nancy 2) : La Révolution française à Bar-le-Duc :
parole contrôlée, parole libérée ?

Conclusions et perspectives

Inscriptions :
Stefano.Simiz@univ-nancy2.fr


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.