Journée d’étude : “Sciences et savoirs dans la ville des Lumières. Des espaces publics à l’Espace critique ?”,

Une journée d’études, “Sciences et savoirs dans la ville des Lumières. Des espaces publics à l’Espace critique ?”, est organisée par Igor Moullier et Clarisse Coulomb,  à l’université de Grenoble, le 22 avril prochain.

Sciences et savoirs dans la ville des Lumières. Des espaces publics à l’Espace critique ?

CLARISSE COULOMB & IGOR MOULLIER (UMR 5190 LARHRA)  22 avril 2011, Amphithéâtre de la MSH  Alpes (Université de Grenoble)

Depuis la fin des années 1980, la notion d’Espace public est centrale dans l’histoire de la ville des Lumières : tour à tour, l’académie et le salon, la loge et le café, la rue et la place ont été interrogés comme autant de lieux générant un usage critique de la raison.  Le rapport entre lieux de savoir et espace public n’apparaît cependant pas dans la réflexion d’Habermas. Le concept originel /d’Öffentlichkeit/ désigne plutôt un public virtuel, celui de l’écrit. La traduction française a ainsi spatialisé le concept, lui conférant un sens renforcé par l’utilisation qu’en font les géographes ou les juristes, « espace public » désignant des lieux tout à fait concrets, délimités et définis juridiquement.  Alors que Paris et les grandes capitales européennes sont souvent privilégiés, cette journée s’interrogera sur la part des villes de province dans la création de ces espaces.  La diffusion des sciences dans la ville est un observatoire particulièrement probant pour observer le lien entre ces nouveaux espaces publics et /l’Öffentlichkeit/ habermassienne puisque la publicité de l’expérience devient la règle de la nouvelle République des scientifiques. Cette publicité est un enjeu politique central pour les autorités disqualifiées par un nouvel imaginaire : celui du tribunal de l’opinion publique. Il faudra donc se demander, d’une part, comment, derrière les enjeux scientifiques et savants, se formule une critique de l’ordre établi et, d’autre part, comment les autorités, tant nationales que locales, tentent par de nouvelles normes juridiques et policières de réguler l’espace public.

PROGRAMME DE LA JOURNEE

9 h 00 : Accueil des participants

9 h 30 : Introduction

9 h 45 : Marie THEBAUD-SORGER, (CRH CNRS/EHESS) : « Les inventions en place publique : lieux d’expositions et scènes à ciel ouvert »

10 h 30 : Discussion

10 h 45  : Emilie-Anne PEPY (ENS Lyon),  « Lieu de science et de sociabilité : le jardin botanique, un nouvel espace public dans la ville des Lumières »

11 h 30 : Discussion   Déjeuner

14 h 00 : Igor MOULLIER (ENS Lyon), « Les règles juridiques de l’espace public »

14 h 45 : Discussion

15 h 00 : Clarisse COULOMB (Université de Grenoble), « Les lieux de mémoire dans la ville des Lumières  »

15 h 45 : Discussion


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.