Catalogue d’exposition : les monuments aux morts de la Première Guerre mondiale dans les communes du Rhône et de la Métropole de Lyon

CADIEU-DUMONT Céline (éd.), Aux morts pour la patrie : les monuments aux morts de la Première Guerre mondiale dans les communes du Rhône et de la Métropole de Lyon, Lyon, Archives départementales du Rhône et de la métropole de Lyon, 2018, 253 p. ISBN 978-2-910865-25-2 (voir https://bibirhis.hypotheses.org/15912)

Résumé éditeur :Découvrir les monuments aux morts de la Première Guerre mondiale dans les communes du Rhône et de la Métropole de Lyon sous l’angle artistique et esthétique, tel est le propos de cet ouvrage. Comme ailleurs en France, on rencontre essentiellement des obélisques, souvent choisis sur catalogue, et cependant personnalisés pour répondre aux attentes des habitants : palme plus grande ou plus petite, croix de guerre ou croix latine, typographie particulière,… Les archives communales conservent la trace de ces échanges et négociations entre le maire et les hommes de l’art assurant la maîtrise d’œuvre, quel que soit leur titre (architecte, sculpteur, marbrier, tailleur de pierre, entrepreneurs…). Certaines communes ont fait appel à des artistes lyonnais ou parisiens, essentiellement, à la notoriété plus ou moins affirmée, pour la réalisation de groupes sculptés. On note alors différents courants stylistiques, à la confluence d’une tendance classique antiquisante héritée du XIXe siècle et encore bien présente dans l’art funéraire, et des prémisses d’une expression nouvelle, plus abstraite, caractéristique de la modernité qui s’épanouit dans les années 1920-1940.
Les monuments aux morts, devenus des éléments de patrimoine de premier ordre, sont finalement relativement faciles à appréhender pour qui se révèle curieux et attentif.
Enfin, par les cérémonies qui continuent de s’y dérouler chaque année au 11 novembre, ils sont porteurs d’une multitude de médiations inter générationnelles qui traduisent la Paix à laquelle aspirent tous les peuples. (4e de couv.)
En lien avec l’exposition : 

EXPOSITION ​

«​ Souvenir de la Grande Guerre – Les monuments aux morts du Rhône et de la Métropole de Lyon​ »​

Les monuments aux morts de la Première Guerre mondiale sont des éléments de patrimoine qui font pleinement partie du paysage urbain…au point qu’on ne les voit pas toujours sur les places ou dans les cimetières.

À partir de l’inventaire réalisé par les Archives entre 2014 et 2018 dans les communes du Rhône et de la Métropole de Lyon, l’exposition « Souvenir de la Grande Guerre » propose de les regarder sous un angle artistique et symbolique : pourquoi ériger un monument aux morts ?  Qui a eu cette intuition ? Quelle réglementation l’État va-t-il mettre en place pour encadrer cet élan ? Les communes ont pu choisir leur modèle sur catalogue ou faire appel à un sculpteur ; un architecte est parfois intervenu pour dessiner le monument ou l’implanter. Que sait-on des marbriers qui ont assuré la mise en œuvre ? Comment le monument a-t-il été inauguré ?

LIEU : Archives du Rhône, 34 rue Général Mouton-Duvernet, 69003 Lyon,  http://archives.rhone.fr/?id=pagedecontenu5


Stéphane Frioux

Maître de conférences en histoire contemporaine, université Lyon 2 Chercheur au LARHRA, UMR CNRS 5190

More Posts

Stéphane Frioux

Maître de conférences en histoire contemporaine, université Lyon 2 Chercheur au LARHRA, UMR CNRS 5190

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.