De la villégiature aux lieux de loisirs journée d’étude le 8 juin 2011

La Cité de l’Architecture et du Patrimoine a le plaisir de vous convier à une journée d’étude le 8 juin 2011, [09H00 – 17H30]

Lieux de villégiature, stations balnéaires, stations de montagne, lieux de loisirs : les noms ont été variés pour désigner ces espaces hors du quotidien créés continuellement depuis le XIXe siècle ; lieux d’expérimentations sur les formes et les espaces jusqu’à l’utopie. Leur architecture fait l’objet de recherches lancées par Bruno Foucart dans les années 1970 et poursuivies notamment par le Réseau Villégiature XIXe-XXe siècles (ERHAM) au Centre André-Chastel.

La journée d’étude, conçue par Bernard Toulier, juxtapose le matin, histoire et enjeux patrimoniaux, et l’après-midi, problématiques contemporaines de réhabilitation, aménagement, mutation et création. Une table ronde organisée par Francis Rambert réunira des architectes tels que R. Ricciotti, J.-P. Caroli, J. Guervilly, P. Diener mais aussi des élus comme S. Rossignol maire de la Grande-Motte ou V. Willmann, adjointe aux affaires culturelles de Royan.

Dans la concurrence entre les stations à la recherche de reconnaissance, le patrimoine de la villégiature est devenu un enjeu identitaire des politiques territoriales et un facteur de développement économique. Les lieux de la villégiature et des loisirs apportent des réponses adaptées aux habitants des villes désireux de rompre avec leur quotidien comme avec certaines règles sociales. Avec la mondialisation des loisirs et la multiplication des échanges, ces réponses sont aujourd’hui reproduites à l’identique sur toute la planète et constituent l’assise d’un mode de vie international qui tend à se banaliser.

Journée d’étude organisée par la Cité de l’architecture & du patrimoine / musée des Monuments français, Institut français d’architecture et École de Chaillot, à l’initiative du Département du pilotage de la recherche et de la politique scientifique (Direction générale des Patrimoines, ministère de la Culture et de la communication) avec le concours du Centre André-Chastel.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.