Journée d’étude “Entre Rome et Las Vegas : la France des années 1980 et la condition postmoderne”, Paris, 29 novembre 2018

Retrouvez ci-dessous le programme détaillé de la journée d’étude “Entre Rome et Las Vegas : la France des années 1980 et la condition postmoderne” qui se tiendra à l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Paris-Malaquais (bâtiment Callot, 1 rue Jacques Callot, 1er étage) le jeudi 29 novembre prochain à partir de 9h30.

Cette journée d’étude, organisée par l’UMR AUSser/ACS et l’UMR EVS/LAURE, s’inscrit dans le cadre du projet collectif de l’équipe ACS (ENSA Paris-Malaquais) «1989, hors champ de l’architecture officielle » et du projet « ROMA-AURA » porté par le LAURE (ENSA Lyon). Elle sera consacrée principalement aux années 1980 et aux multiples facettes d’un débat qui a vu la France protagonistes du renouvellement de la scène architecturale et de la remise en cause du “paradigme moderniste”. La double influence du débat anglais et italien fait de la France un cas de synthèse emblématique de ces deux courants.

PROGRAMME :

9h30 – Ouverture du colloque,
Luc Liogier (directeur de l’ENSAPM)
Jac Fol (directeur équipe ACS),
Cristiana Mazzoni (directrice UMR AUSser)
Benjamin Chavardés (ENSA Lyon – UMR EVS / LAURE)Federico Ferrari (ENSA Paris-Malaquais – UMR AUSser / ACS)

10h00 – Session 1 : France et monde anglo-saxon, hybridation de modèles
Modération : Federico Ferrari (ENSA Paris-Malaquais – UMR AUSser / ACS)
Discutant : Soline Nivet (ENSAPM – UMR AUSser / ACS)
Clément Orillard (EUP – Lab’URBA), Dunod, l’urbanisme et la traduction des auteurs anglo-saxons
Françoise Blanc (ENSAT – LRA), Out of Ordinary, Robert Venturi et Denise Scott Brown, anatomie d’un bâtiment, l’Hôtel du département à Toulouse
Pierre Chabard (ENSAPLV – UMR AUSser / AHTTEP), Beaubourg: jardin d’acclimatation du postmodernisme ?
Blaise Dupuis (Université de Genève – Institut de recherches sociologiques), Val d’Europe, nouvelle ville traditionnelle : formes et normes d’une doctrine transatlantique

13h – Pause déjeuneur
(Site des Beaux Arts, Rue Bonaparte 14, salle Gertrude Jekyll)

14h30 – Session 2 : Italie-France, identité européenne vs modèle américain ?
Modération : Benjamin Chavardés (ENSA Lyon – UMR EVS / LAURE)
Discutant : Françoise Very (ENSAG – MHAevt)
Léa-Catherine Szacka (The University of Manchester), Lost in Translation? : Échanges France-Italie, de Roma Interrotta à la Biennale de Venise
Jean Castex (ENSAV – Ladrhaus), Saverio Muratori 1910-1973. La longue guerre sur la morphologie urbaine
Lorenzo Ciccarelli (Università di Firenze), Le caméléon à l’écoute: Renzo Piano dans les années 80
Antoine Grumbach (Grumbach Associés), Une traversé d’expériences

16h30 – Table-ronde
1989 et au delà : la longue durée des années 1980 ?

Modération : Benjamin Chavardés & Federico Ferrari
Dialogue avec : Antoine Grumbach, Dominique Rouillard (ENSAPM – LIAT) ———————————————
RESPONSABILITE SCIENTIFIQUE
Benjamin Chavardés (ENSA Lyon – UMR EVS / LAURE)
Federico Ferrari (ENSA Paris-Malaquais – UMR AUSser / ACS)
———————————————
COMITE SCIENTIFIQUE
Joan Casanelles, ENSA Lyon
Benjamin Chavardés, ENSA Lyon
Claudia Conforti, Université de Rome Tor Vergata
Federico Ferrari, ENSA Paris Malaquais
Jac Fol, ENSA Paris Malaquais
Jean-Philippe Garric, Université de Paris I La Sorbonne
Ariela Katz, ENSA Paris-Malaquais
Guy Lambert, ENSA Paris-Belleville
———————————————
COMITE D’ORGANISATION
Benjamin Chavardés, ENSAL – UMR EVS / LAURE
Federico Ferrari, ENSAPM – UMR AUSser / ACS
Emma Filipponi, ENSAPM – UMR AUSser / ACS
Audrey Jeanroy, ENSAL – UMR EVS / LAURE

Stéphane Frioux

Maître de conférences en histoire contemporaine, université Lyon 2 Chercheur au LARHRA, UMR CNRS 5190

More Posts


Stéphane Frioux

Maître de conférences en histoire contemporaine, université Lyon 2 Chercheur au LARHRA, UMR CNRS 5190

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.