Parution : Les cités-jardins d’Ile de France (Lieux-Dits, 2018).

Présentation de l’ouvrage par l’éditeur :

Créées à partir de 1904 mais se multipliant dans les décennies 1920-1930, les cités-jardins d’Île-de-France constitueront un modèle pour le logement social. Elles sont encore aujourd’hui l’incarnation d’une utopie urbaine et sociale, tentant de conjuguer harmonieusement logements individuels et collectifs, espaces verts, équipements et mixité sociale. Elles précèdent et accompagnent les premiers pas de l’urbanisme comme nouvelle approche du tissu urbain. Il est impossible aujourd’hui d’évoquer l’histoire de la banlieue parisienne sans faire référence à cette forme d’habitat remarquable.


Tombé dans l’oubli au moment de la construction des Grands Ensembles, le modèle irriguera à nouveau la conception des villes nouvelles dans les années 1970. Cette expérience urbaine sans cesse redécouverte est aujourd’hui un élément majeur dupatrimoine architectural francilien, avec toute son épaisseur historique et humaine liée à une mémoire collective très ancrée sur un territoire de projets qui continue de se réinventer au fil des réhabilitations.


Cet ouvrage a le mérite de confronter une définition parmi d’autres des cités-jardins à tout un corpus de monographies. Il aborde la cité-jardins sous tous ses angles : logement, réhabilitation, espace vert, équipement, habitants, jusqu’au processus de patrimonialisation en cours. Très illustré par des documents historiques dont certains inédits comme par des reportages récents, il apporte sans doute l’éclairage le plus complet à ce jour sur les quelque 70 cités-jardins recensées en région parisienne.


Un livre réalisé par la Région Île-de-France,

direction de la Culture, Service Patrimoines et Inventaire.

Cet ouvrage est le troisième numéro de la collection de beaux livres

Patrimoines d’Île-de-France créée à l’initiative de la Région Île-de-France.


Stéphane Frioux

Maître de conférences en histoire contemporaine, université Lyon 2 Chercheur au LARHRA, UMR CNRS 5190

More Posts

Stéphane Frioux

Maître de conférences en histoire contemporaine, université Lyon 2 Chercheur au LARHRA, UMR CNRS 5190

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.