AAC: Colloque Fortification et pouvoirs souverains (1180-1340), 18-21 novembre 2021, Carcassonne

Du 18 au 21 novembre 2021 se tiendra à Carcassonne (France), un colloque international scientifique sur :

« Fortification et pouvoirs souverains (1180-1340)

Architecture fortifiée et contrôle des territoires au XIIIe siècle »

Placé sous la direction scientifique de Jean Mesqui et Denis Hayot, l’événement est co-organisé par l’Association Mission Patrimoine Mondial, le Département de l’Aude et le comité scientifique de la candidature au patrimoine mondial de l’UNESCO de « La Cité de Carcassonne et ses châteaux sentinelles de montagne », dossier inscrit sur la liste indicative depuis 2017.

 

Les appels à communications sont à envoyer avant le 31 janvier 2021 à : anais.monrozier@aude.fr

Thème du colloque et appel à communication

Le XIIIe siècle a constitué une période privilégiée en matière d’expansion territoriale des grandes principautés en Europe et dans une partie du monde méditerranéen. Pour ces pouvoirs souverains, le contrôle des territoires par des maillages de forteresses répondait à une véritable nécessité, face à des populations peu acquises aux élites dominantes, ou aux prétentions d’autres puissances souveraines. Remplaçant les lieux de l’ancien pouvoir, ces ensembles fortifiés devaient assumer un rôle militaire, administratif, juridique, mais aussi symbolique pour incarner les nouveaux maîtres du territoire.

Pour ces pouvoirs souverains en pleine expansion, et parfois en confrontation entre eux, la gestion cohérente – et souvent centralisée – des territoires nécessitait une rationalisation des processus, d’où la création et le développement d’outils administratifs de plus en plus efficaces, tant au niveau central que régional. Conséquence ou accompagnement du phénomène, on constate le développement d’un nouveau type d’architecture fortifiée, reflet exact de cette nouvelle organisation du pouvoir et des préoccupations de leurs commanditaires. Ainsi virent le jour de grands ensembles fortifiés tels que les châteaux et les villes de Philippe Auguste dans la moitié nord de la France ; les forteresses d’Édouard Ier d’Angleterre au Pays de Galles ; les superbes châteaux-palais de Frédéric II en Italie et en Sicile ; les fortifications royales de Carcassonne et des Corbières ; et bien d’autres encore, en Aragon, en Flandre, en Castille, en Bohème, et jusque dans les Etats latins d’Orient.

Ce colloque international vise à confronter les recherches les plus récentes en la matière, de façon à appréhender les similitudes de ces politiques administratives et architecturales souveraines à travers l’Europe, leurs interactions dans un contexte de confrontation, mais aussi leurs singularités et leurs différences, en fonction des contextes politiques, géographiques et artistiques propres à chacune, tout en examinant les questions de circulation des modèles et des concepts. Pour atteindre ces objectifs, la rencontre devra privilégier une vision pragmatique et concrète, basée sur l’histoire des sources comme sur l’analyse de l’architecture, mais aussi sur la compréhension des géographies des terroirs et du fait urbain. Pour mieux embrasser les phénomènes à l’œuvre, on délaissera le champ purement monographique pour privilégier les communications de synthèse et d’analyse transversale. Ce sera donc l’occasion de confronter les visions d’historiens, de géographes, d’architectes et d’archéologues.

Projets de sessions

  • 1 – De la confrontation à la conquête : stratégies de maîtrise du territoire et de ses confins
  • 2 – Pouvoirs souverains et gestion administrative des territoires
  • 3 – La construction : économie du chantier et hommes de l’art
  • 4 – Architectures du pouvoir : standardisation, adaptation et symboles
  • 5 – Châteaux, villes et bourgs : le contrôle des populations
  • 6 – Les forteresses en temps de paix armée et de guerre

 

Durée : 2 jours ½ de communications, encadrés par des visites de terrain, du jeudi 18 novembre après-midi au samedi 20 novembre, avec visites optionnelles le dimanche 21 novembre.

Lieux : Cité de Carcassonne et châteaux sentinelles associés de l’Aude et de l’Ariège (Lastours, Peyrepertuse, Quéribus, Termes, Aguilar, Puilaurens, Montségur)

Direction scientifique : Jean Mesqui (Docteur ès Lettres) et Denis Hayot (Docteur en Histoire de l’Art et archéologie)

Proposition de communication : titre et résumé (300 mots maximum), à remettre avant le 31 janvier 2021. Les propositions feront l’objet d’une sélection par le comité scientifique du colloque. Celui-ci se réserve la possibilité de proposer aux candidats une communication par le biais d’un poster dans la salle de congrès.

 

Cédric Feriel

Maître de Conférences en histoire contemporaine Université Rennes 2 / EA 7468 Tempora Groupe de recherche Inventer le Grand Paris

More Posts - Website


Cédric Feriel

Maître de Conférences en histoire contemporaine Université Rennes 2 / EA 7468 Tempora Groupe de recherche Inventer le Grand Paris

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search