Compte-rendu: Yannick Marec (dir.), Hôpital, ville et citoyenneté

Yannick Marec (sous la direction de), en collaboration avec Jacques Poisat, Hôpital, ville et citoyenneté, Mont-Saint-Aignan, Presses universitaires de Rouen et du Havre, 2021, 424 p.

compte-rendu réalisé par Sylvain Schoonbaert

Yannick Marec, professeur émérite d’histoire contemporaine à l’université de Rouen Normandie, président du conseil scientifique de la Société française d’histoire des hôpitaux et vice-président du conseil scientifique du Comité d’histoire de la Sécurité sociale, a dirigé cette publication avec la collaboration de Jacques Poisat, maître de conférences en sciences économiques à l’université Jean-Monnet de Saint-Étienne. Cet ouvrage réunit les actes d’un colloque organisé à Lyon en octobre 2018 par la Société française des hôpitaux en lien avec l’Université Lyon 2 et les Hospices civils de Lyon ; on ne s’étonnera donc pas qu’il réunisse de nombreuses contributions consacrées à cette ville, mais pas seulement. Il regroupe vingt-quatre articles de 38 auteurs, organisées en quatre parties précédées chacune d’une introduction bienvenue, auxquelles s’ajoutent un prologue et un épilogue copieux. Les profils des auteurs sont variés : universitaires et chercheurs historiens, archéologues, anthropologues mais aussi conservateurs, médecins, architectes… et cette diversité qui fait la richesse des points de vue montre aussi parfois leurs faiblesses scientifiques et méthodologiques.

Le propos consiste à mettre en évidence et en perspective l’ancienneté de l’emprise des hôpitaux dans les villes et leurs liens avec les sociétés urbaines du Moyen Âge à nos jours. Il s’agit en somme de préciser l’importance du rôle joué par l’hôpital à travers les siècles dans la vie de la cité, à tout le moins depuis la période médiévale, puisque pour les époques antérieures, la question ne semble pas se poser.

Pour ce faire, l’implantation hospitalière dans l’espace urbain est analysée dès le prologue, essentiellement au Moyen Âge et à l’Époque moderne, en Picardie, à Laon et surtout à Lyon. Se pose d’emblée la question de l’hôpital comme patrimoine. Que reste-t-il et comment préserver la mémoire matérielle (architecturale et archéologique) mais aussi immatérielle et paradoxalement vivante – comme celle des cimetières entourant les hôpitaux – alors que ces sites sont par définition l’objet de transformations incessantes, destructrices mais nécessaires ?

Ce n’est pas sur ces questions que revient la première partie intitulée « L’hôpital dans la ville (XIIIe– XIXe siècles) ». La municipalisation des hôpitaux et leur nécessaire détachement des autorités religieuses convoque en Picardie ou ailleurs en France, à Dax, ou encore à Bologne, la mainmise de la société laïque et philanthropique à l’heure de la rationalisation urbanistique.

La deuxième partie intitulée « Hospitalisation et déshospitalisation », interroge l’hôpital qui devient une « ville dans la ville », en Navarre, à Esquermes, à l’hôpital Montfort d’Ottawa, enfin à Villejuif. Il s’agit là d’études de cas d’asiles d’aliénés devenus des hôpitaux psychiatriques dont les mutations du XIXe au XXe siècle sont analysées d’une telle manière qu’on peut douter de la pertinence des projets de rénovation architecturale et urbanistique, à Évreux et Villejuif. On regrette l’absence à ce sujet de l’hôpital Charles-Perrens de Bordeaux, modèle du genre.

La troisième partie intitulée « Approches médicales, spatiales et politiques de l’hospitalisation », questionne les conséquences de la révolution radiologique avec la Grande Guerre, la structuration coloniale de l’institution hospitalière en Tunisie, les enjeux de reconversion de l’hôpital Beaujon de Clichy et enfin ceux du Centre hospitalier universitaire de Poitiers. Ici reviennent plusieurs problématiques d’ordre patrimonial, dont les tenants et les aboutissants ne sont toutefois pas toujours exprimés clairement.

La quatrième partie aborde une autre facette originale et peu étudiée de l’héritage hospitalier urbain : « Le musée hospitalier dans la ville ». Il s’agit d’observer en quoi les collections des Hospices civils de Lyon, de Lille, de Rouen et enfin l’Assistance publique des Hôpitaux de Paris peuvent constituer, ou pas, des lieux culturels à des conditions (financières) qui ne sont pas toujours dans les priorités d’une institution hospitalière.

L’épilogue qui aborde « Les politiques hospitalières et leurs impacts économique, politique, social et culturel » revient sur le cas tunisien, aborde l’abandon du projet d’hôpital de pneumologie de Fresnicourt-le-Dolmen, questionne les destinées de l’hôtel-Dieu et de l’hôpital Édouard-Herriot de Lyon pour enfin observer les impacts direct et indirect des CHU dans les territoires. Un tutti frutti, dont une trop brève conclusion souligne l’originalité et les richesses.

Car, en somme, c’est un bel ouvrage, mais qui pèche un peu par son manque d’uniformité scientifique (certaines contributions aux problématiques poussées et très pointues, d’autres beaucoup plus vagues, généralistes et descriptives) et iconographique (la spatialisation de certaines problématiques est ainsi très poussée dans certaines contributions alors que dans d’autres on ne visualise pas du tout les propos). Les bibliographies sont elles-mêmes très inégales et, si les croisements de points de vue (macro/micro) et de méthodes (quantitative/qualitative) sont tout à l’honneur de cet ouvrage, on peut lui reprocher à la fin qu’à vouloir trop embrasser un si vaste sujet, il le mal étreint.

C’est toutefois un ouvrage tout à fait recommandable et érudit mais qui aurait sans doute mérité d’aborder les questions patrimoniales à l’aune des travaux des historiens de l’art sur le sujet. On notera la remarquable absence de référence à L’Hôpital en France Histoire et architecture, paru en 2012 aux éditions de l’Inventaire général du patrimoine sous la direction de Pierre-Louis Laget et Claude Laroche et qui constitue tout de même, une référence en la matière.


Cédric Feriel

Maître de Conférences en histoire contemporaine Université Rennes 2 / EA 7468 Tempora Groupe de recherche Inventer le Grand Paris

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search