Parution : diptyque / “Gouverner Lyon” et “Incarner Lyon” 1830-1870

Justine Tentoni, Gouverner Lyon et ses faubourgs, l’organisation des élites municipales lyonnaises de 1830 à 1870 et Incarner Lyon, le parcours des élites municipales lyonnaises de 1830 à 1870, Lyon, Presses universitaires de Lyon, 2023
Descriptif de Gouverner Lyon :
En 1831, les conseils municipaux des communes de Lyon, la Croix-Rousse, la Guillotière et Vaise sont pour la première fois élus, grâce à l’instauration du suffrage censitaire par la monarchie de Juillet. La mesure est élargie sous la Deuxième République avec l’ouverture du scrutin au suffrage universel masculin, avant que Louis-Napoléon Bonaparte ne place la ville de Lyon sous contrôle préfectoral. Elle le restera jusqu’à la chute du Second Empire, en 1870.
Justine Tentoni dresse le tableau de la vie publique locale pendant ces quarante années où se succèdent trois régimes politiques et deux révolutions. Lyon est alors une ville industrielle et bourgeoise, en constante croissance, mais qui fait face à des soulèvements ouvriers et républicains, notamment dans les communes de la Croix-Rousse et la Guillotière. L’intégration à marche forcée des faubourgs à la ville de Lyon en 1852 permet ainsi au pouvoir central de mieux contrôler les oppositions.
S’appuyant sur un travail inégalé de dépouillement d’archives, Justine Tentoni analyse la composition et l’organisation des conseils municipaux, tout en interrogeant ce processus de démocratisation au long cours au sein de l’espace urbain.
Descriptif de Incarner Lyon :
Au cours du XIXe siècle, alors que les évolutions de la société sont rapides et nombreuses, la notabilité lyonnaise doit s’adapter pour conserver sa position dominante. À cette classe traditionnelle s’adjoint désormais une bourgeoisie industrielle qui investit tout autant les conseils municipaux de Lyon et de trois de ses faubourgs – la Croix-Rousse, la Guillotière et Vaise. Cependant, la Deuxième République bouscule pour quelques années cet entre-soi en faisant accéder des personnalités du monde ouvrier et républicain aux responsabilités municipales. Les élites municipales lyonnaises sont également présentes dans le monde rural, en tant que propriétaires ou figures locales, et assoient leur influence dans ces espaces en marge de la ville qui deviennent de véritables laboratoires de politisation.
S’appuyant sur un travail inégalé de dépouillement d’archives, Justine Tentoni analyse les parcours individuels et collectifs des 575 conseillers municipaux de Lyon et de ses faubourgs de 1830 à 1870, dressant le portrait de ces représentants locaux, et particulièrement celui du notable et de ses nombreux réseaux.


Citer ce billet
Cédric Feriel (2023, 27 janvier). Parution : diptyque / “Gouverner Lyon” et “Incarner Lyon” 1830-1870. Histoire Urbaine. Consulté le 3 mars 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/u4xi

Cédric Feriel

Maître de Conférences en histoire contemporaine Université Rennes 2 / EA 7468 Tempora Groupe de recherche Inventer le Grand Paris

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search