Table ronde : “(In)visibiliser les faits religieux dans l’espace” (Paris, 11-12 mai 2023)

Table ronde : “(In)visibiliser les faits religieux dans l’espace”

11 et 12 mai 2023

Institut d’Art et Archéologie à Paris.

(collectif PEER)

 

Après la première table ronde “Convertir un lieu”, qui s’est tenue à Nice en mars 2022, le collectif PEER (Programme Espace et Religieux) organise une seconde rencontre internationale et interdisciplinaire. Les questionnements sur les processus de visibilité ou d’invisibilité prennent une place croissante dans la recherche française en sciences humaines et sociales. Cette table ronde souhaiterait promouvoir et développer l’approche spatiale de ce phénomène, en étudiant la dialectique entre désir ou besoin de visibilité et d’invisibilisation des faits religieux dans l’espace, notamment le passage de l’un à l’autre. De nombreuses réflexions sur le sujet seront proposées dans les 7 sessions dégagées, rassemblant des intervenants issus de divers horizons disciplinaires (anthropologie, histoire, sociologie, arts du spectacle, géographie, archéologie).

Cet évènement vous est proposé grâce à la participation financière du LabEx DynamiTe, du Collège des ED de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, de la FMSH, de l’ED 112 de de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, des laboratoires Trajectoires, CEPAM, CTELA et ArScAn.

L’évènement se tiendra en hybride et une inscription est requise par mail (peer.collectif@gmail.com) avant le 9 mai aussi bien pour le présentiel que pour le distanciel.

Affiche
Programme

 

Programme détaillé :

11 mai

8h30 : Accueil
9h00 : Présentation du Collectif PEER – Manon Banoun et Angela Baranes
Introduction de la thématique – Alessandro Campeggiani et Evdokia Kostoudi

Session 1 / Cacher ou exposer les divinités dans l’espace
Présidence : Claire Sotinel (professeure d’histoire ancienne, Université Paris-Est Créteil Val-de-Marne, CRHEC)

9h30 : De la visibilité des kamis dans la construction du shintō moderne – Édouard L’Hérisson (maître de conférences en études japonaises/histoire des religions, Inalco, IFRAE)
10h00 : Le latent et le patent dans l’habitation ksourienne du Sud ouest algérien – Mustapha Ameur Djeradi (enseignant-chercheur en architecture, Université de Mostaganem, Algérie)
10h30 : L’idole comme figure antérieure à l’homme au Néolithique – Philippe Hameau (maître de conférences en anthropologie culturelle, Université Côte d’Azur, LAPCOS)

Pause (11h00-11h30)

Session 2 / Dynamiques de visibilité des religions en ville
Présidence : Claire Sotinel (professeure d’histoire ancienne, Université Paris-Est Créteil Val-de-Marne, CRHEC)

11h30 : Prendre possession de la rue : les processions en France (XVIIIe-XXe s.) – Philippe Martin (professeur en histoire moderne, Université Lyon 2, LARHA)
12h00 : Présentation du projet financé par le Fonds National Suisse de la Recherche Scientifique “L’islam (in)-visible en ville. Expressions matérielles et immatérielles des pratiques de l’islam dans l’espace urbain” – Monika Salzbrunn (professeure de Religions, Migration, Arts, Institut de sciences sociales des religions, Université de Lausanne, Suisse)

Buffet (12h30-14h00)

Session 3 / (In)visibilité des croyants entre espaces public et privé
Présidence : Monika Salzbrunn (professeure de Religions, Migration, Arts, Institut de sciences sociales des religions, Université de Lausanne, Suisse)

14h00 – Les enfants (in)visibles dans les sanctuaires grecs – Vilma Losyte (docteure en histoire ancienne, Université Toulouse II Jean Jaurès, PLH)
14h30 – La visibilité des premiers chrétiens en question – Christian Stein (maître de conférences en histoire romaine, Université de Bourgogne, ARTEHIS)
15h00 – Entre visibilité et invisibilité : l’identité des islamisés au sein de leurs familles – Edouard Sonsaré Paktsé (doctorant en histoire, Université de Ngaoundéré, Cameroun, FALSH)

Pause (15h30-16h00)

Session 4 / Patrimonialisation et lisibilité des lieux de culte
Présidence : Marie-Hélène Chevrier (maîtresse de conférences en Géographie, Institut Catholique de Paris)

16h00 – Mécanismes d’(in-)visibilité des lieux de culte en Italie et en France : une recherche comparative sur deux nouveaux mouvements religieux – Giovanna Rech (sociologue des religions, chargée de recherche, Université de Vérone, Italie)
16h30 – La vallée des saints est-elle un site catholique ? – Yannick Fer (directeur de recherche, CNRS, CMH) et Gwendoline Malogne-Fer (sociologue contractuelle, Sciences Po Paris, CERI).

17h10 – Clôture de la journée

12 mai
9h00 – Accueil

Session 5a / Percevoir le religieux dans des espaces de sensibilité
Présidence : Marina Nordera (professeure en Arts du spectacle, historienne de la danse, Université Côte d’Azur, CTELA)

9h30 – Is Taiji (still) sacred? Invoking and making visible the cosmology of yin and yang through Taijiquan – Shanny Rann (doctorante en études sur les genres, la sexualité et les femmes, Université de Simon Fraser, Canada)
10h00 – En quoi l’ambivalence de la visibilisation/invisibilisation du religieux participe (est-il nécessaire) à la croyance ? – Laure Montarry (doctorante en anthropologie, Université Paris Nanterre, LESC)

Pause (10h30-11h00)

Session 5b / Performativité et spatialisation des rituels
Présidence : Marina Nordera (professeure en arts du spectacle, historienne de la danse, CTELA, Université Côte d’Azur)

11h00 – Mises en scène chorégraphiques dans la messe. Pour une étude culturelle et incorporée des commentaires liturgiques entre XIIe et XIIIe siècle – Alessandro Campeggiani (doctorant en Danse – Arts du spectacle, Université Côte d’Azur, CTELA)
11h30 – Filmer le son du rite paraliturgique corse : performativité du sonore et mise en signification de lʼespace – Francesca Campana (docteure, Université de Corse Pasquale Paoli, LISA).

Buffet (12h10-13h30)

Session 6 / Les défis de la cartographie des faits religieux
Présidence : Davide Gherdevich (Ingénieur de recherche en production, traitement et analyse de données, Université Versaille St-Quentin-en-Yvelines, DYPAC)

13h30 – Le vide cartographique en archéologie de la christianisation de la Provence rurale – Fabienne Martinez-Honorin (doctorante en archéologie médiévale, Université Côte d’Azur et CCJ, Université Aix-Marseille, CEPAM)
14h00 – Visibilité et « invisibilisation » du patrimoine des minoritaires dans les villes chrétiennes médiévales. L’exemple des quartiers juifs de la péninsule Ibérique à la fin du Moyen Âge – Romain Saguer (post-doctorant en histoire médiévale, Université de Perpignan-Via Domitia)
14h30 – Approche spatiale de la pluralité religieuse en Suisse : le cas de la cartographie du canton du Tessin – Federica Moretti (doctorante en anthropologie, Centre intercantonal d’information sur les croyances, Genève, Institut universitaire européen)

15h00 : Conclusions – Frédéric Dejean (professeur au Département de sciences des religions, Université du Québec à Montréal)

 

 

 



Citer ce billet
Cédric Feriel (2023, 14 avril). Table ronde : “(In)visibiliser les faits religieux dans l’espace” (Paris, 11-12 mai 2023). Histoire Urbaine. Consulté le 18 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/u4yf

Cédric Feriel

Maître de Conférences en histoire contemporaine Université Rennes 2 / EA 7468 Tempora Groupe de recherche Inventer le Grand Paris

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search